Création de composts bilologiques

Formulaire de recherche


Résumé de l'idée du projet

Les étapes de compostage : Tri sélectif des déchets organiques : cette étape consiste à trier à la source les déchets organiques , c'est-à-dire les producteurs de déchets organiques ( ménages , marché de gros , restaurants ) font eux même le tri sélectif en réalisant un effort supplémentaire en leur fournissant des conteneurs spécifiques à cette opération . La collecte sélective : on fait le ramassage de déchets organiques seulement , la collecte sélective permet d’avoir une qualité de déchet bonne . Le pré fanage : obtenir un taux d’humidité de 50 à 60 %. Broyage : réduction de la taille moyenne des particules par piétinement des produits végétaux secs par des animaux jusqu’à l’emploi des broyeurs mécaniques, pour augmenter la vitesse de fermentation. Homogénéisation : trémies mélangeuses et épandeuses de fumier. Mélanger les déchets végétaux et bois de taille et paille avec les fientes, déchets verts et margines pour avoir un rapport C/N ≈ 30 et une humidité ≈ 60% Mise en andains ou andainage : compost mise en andains triangulaires de 1.5 à2m de hauteur et 1.5 à 3m de largeur à la base et d’une longueur entre 10 et 20m. Retournements : On retourne pour aérer et on ré-humecte avec une solution peu concentrée en azote (1 Kg de NH4NO3 pour 100 litres d’eau) en surveillant l’humidité à 50 et 60%. Retournement mensuel jusqu’à 4 à 5 fois au total. Criblage et tamisage : récupérer la partie matériaux non compostés et repartirle reste du compost fin et moyen selon la destination. Stockage et conditionnement : le compost mûr criblé doit être stocké sousabris, en milieu ventilé puis conditionné en sac de 5, 10, 25 et 50 litres. Evaluation de la maturité du compost : couleur très foncée, odeur agréable, souple au toucher dont les composés d’origine connus à l’oeil nu. pH entre 5.5 et 6.5, Dosage des sulfures (S-), C/N ≈ 20 Dosage des formes d’azote minéral (un compost est pauvre en ammoniac et riche en nitrates): un papier filtre cellulosique appliqué sur un échantillon de compost humide (nitrates : couleur rouge ou rose et ammoniac : coloration jaune-orangé à brune). Dosage de la demande chimique en oxygène (D.C.O.) < 350 mg/g de compost. Phytotoxicité : compost mélangé à raison de 1/3 de compost et 2/3 de tourbe. On sème des graines de Cresson alénois dans ce mélange. Le % de germination et la quantité de matière verte renseigne sur le degré de maturité.

Produits et /ou Services cibles

Composts bilologiques.

Est-ce que vous jugez que votre projet est innovant ?

  1. Améliore la porosité du sol et la capacité de rétention d’eau
  2. Accroit la résistance à l’érosion par le vent et l’eau
  3. Améliore la stabilité structurale du sol
  4. Améliore le rythme de diffusion des éléments minéraux
  5. Assure une meilleure régulation des éléments nutritifs
  6. Augmente le pouvoir de rétention du sol pour les ions minéraux ou organiques.
  7. Empêche l’acidification des sols
  8. Augmente la capacité d’échange cationique du sol
  9. Favorise la croissance des végétaux et des racines
  10. Enrichit la flore microbienne du sol
  11. Permet la minéralisation de l’azote et la libération progressive du phosphore et du soufre .

Coût d’investissement prévisionnel (DT)

  • Promotrice = 21 000 DT
  • FOPRODI = 126 000 DT
  • Autrs Fonds = 63 000 DT
  • CREDITS = 315 000 DT
  • Total = 525 000 DT

Document(s)

Icône PDF Projet CCB

Acronyme

  • CCB

Origine

  • Tunisie

Zone d'implantation

  • Kairouan

Statut

Secteur d'activité